Histoire de la marque

Aimer le luxe, la beauté décalée, l’originalité sans excentricité. Raconter une histoire au travers d’une marque, d’un objet. Imaginer des accessoires en toute simplicité pour orner le corps de la femme. Une sandale que Stéphanie Lenoir a créée pour sublimer le pied. Stéphanie revendique son amour des jolies choses en remettant au goût du jour un modèle de sandales gladiateur.

« J’aime l’idée d’une semelle au cuir organique et doux que l’on porte de jour comme de nuit. Customiser et interchanger son ornement au gré des soirées, lurex le soir, satin ou coton le jour. »

Doubler les cordages pour plus de volupté. Tarah Blanche m’est venue de l’envie de réinventer des classiques, des intemporels et de les faire évoluer en gardant toujours la même base. C’est aussi une revendication de liberté, une façon de débrider les diktats de la mode et de l’industrie du luxe qui poussent à la surconsommation.

Tarah Blanche est un nom qui s’ancre à merveille dans la philosophie de la marque: une déesse bouddhiste tibétaine symbole de liberté, de délivrance et de longévité. Une divinité qui montre le chemin d’une vie saine et éthique, dans un monde meilleur.

Tarah Blanche est une marque qui s’inscrit dans l’air du temps.

Depuis 15 ans, Stéphanie s’amuse à créer des collections romantiques pour sa marque Oscar et Valentine, spécialisée dans le cachemire. L’amour de la mode, après celui de ses enfants qui lui ont inspiré sa première marque l’ont naturellement amenée à l’univers de la femme. Il n’y avait qu’un pas à franchir.

Los Angeles